ARCHEOFOUILLE

Forum d'échange autour de l'archéologie


    Publi en ligne

    Partagez
    avatar
    Caillasse
    prend racine
    prend racine

    Nombre de messages : 486
    Age : 34
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 18/01/2008

    Publi en ligne

    Message par Caillasse le Dim 20 Jan - 14:19

    Pour ceux qui, comme moi, sont à la recherche de publications en ligne (parce que 1- ca coûte pas cher et 2- c'est plus facile à transporter que 3 boîtes archives pleines), voici un portail Inist axé sur les sciences humaines et sociales et proposant plusieurs plate-formes d'éditeurs (en bas à droite de la page) :
    http://biblioshs.inist.fr/
    Le problème est qu'il est nécessaire pour la plupart d'avoir un identifiant et mot de passe (possible de l'obtenir pour ceux qui sont dans un labo).
    Sinon, vous pouvez avoir un accés, souvent limité (notamment en téléchargement d'articles), en allant directement sur les sites indiqués.
    Pour mon cas, deux que j'utilise plus particulièrement :
    - JSTOR (beaucoup de vieilles publications mais beaucoup de tri à faire aussi) : http://www.jstor.org/
    - ScienceDirect, avec toutes les revues du groupe Elsevier : http://www.sciencedirect.com/
    Le problème de ScienceDirect, c'est que si vous n'êtes pas inscrit, vous ne pouvez télécharger que des résumés. Mais beaucoup de facs ont acheté un accés à cette base de données, donc il suffit de passer par leur connexion pour accéder aux articles complets.
    Bonne fouille dans ce gros tas d'informations Wink
    avatar
    Flore
    O respectueux archéologue!
    O respectueux archéologue!

    Nombre de messages : 1129
    Age : 34
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 08/10/2006

    Re: Publi en ligne

    Message par Flore le Dim 20 Jan - 16:36

    Merci bien pour ces liens. Cependant c'est vrai que leur accés m'a l'air compliqué si on ne dépend pas d'une université... C'est con...
    Bah je viendrais chez vous pour fouiller dans ces articles alors! lol! lol!


    _________________
    ***************************************************
    Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on est bien content de penser ce qu'on pense!

    ***************************************************
    avatar
    Caillasse
    prend racine
    prend racine

    Nombre de messages : 486
    Age : 34
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 18/01/2008

    Re: Publi en ligne

    Message par Caillasse le Dim 20 Jan - 20:01

    Flore a écrit:Merci bien pour ces liens. Cependant c'est vrai que leur accés m'a l'air compliqué si on ne dépend pas d'une université... C'est con...

    Oui, et maheureusement, l'accès n'est pas donné ...
    Même chose pour la revue Antiquity. Mais pour celle-ci, ils ont une partie gratuite : open access, et notamment Project Gallery avec de petits articles (ex. des annonces de découvertes ou des analyses préliminaires).
    avatar
    florian
    gratouilleur
    gratouilleur

    Nombre de messages : 167
    Age : 36
    Localisation : Derrière un tas de scories
    Date d'inscription : 13/11/2006

    Re: Publi en ligne

    Message par florian le Mar 22 Jan - 15:00

    Salut !

    Juste pour signaler que, pour les étudiants de la fac de tours, il existe des abonnements de la fac donnant accès à plusieurs portails de publications en ligne, dont ScienceDirect et beaucoup d'autres. Ces portails sont accessibles sur les ordianteurs de la fac mais aussi à distance en cliquant sur le lien "accès nomande" de la rubrique "resources électroniques", là :

    http://www.univ-tours.fr/10870262/0/fiche___pagelibre/&RH=1181310862621&RF=1180940614072

    Il suffit de donner son mail de la fac et son code ou son nom et son identifiant. Lorsque on accède de la fac on peut avoir accès à un petit de moteur de recherhce indiquant dans quel portail on doit chercher la revue qui nous intéresse. En "accès nomade" il faut savoir où on va.

    Si vous n'êtes pas étudiants à Tours, peut être qu'un de vos petits collègues pourra vous donner un coup de main... par exemple télécharger pour vous !

    A plus !
    avatar
    Flore
    O respectueux archéologue!
    O respectueux archéologue!

    Nombre de messages : 1129
    Age : 34
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 08/10/2006

    Re: Publi en ligne

    Message par Flore le Mer 23 Jan - 14:05

    florian a écrit:
    Si vous n'êtes pas étudiants à Tours, peut être qu'un de vos petits collègues pourra vous donner un coup de main... par exemple télécharger pour vous !

    Ah bah voui tiens c'est vrai ça! [ligne]


    _________________
    ***************************************************
    Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on est bien content de penser ce qu'on pense!

    ***************************************************
    avatar
    florian
    gratouilleur
    gratouilleur

    Nombre de messages : 167
    Age : 36
    Localisation : Derrière un tas de scories
    Date d'inscription : 13/11/2006

    Re: Publi en ligne

    Message par florian le Jeu 24 Jan - 9:32

    A propos de publi en ligne, je signale pour les gens qui aiment bien consulter de vieilles revues poussièreuses du genre du bulletin de la société philomatique vosgienne - je sais qu'il y en a parmi vous ! - que certaines de ces revues anciennes que l'on affectionne tant sont accesibles en ligne via deux sites : googlebook et le portail gallica de la BNF. Ces deux sites offres la possibilité de faire des recherches par mots clés dans le contenu et de visualiser ou télécharger tout ou partie des ouvrages archivés. Allez-y, vous verrez.

    http://books.google.fr/
    http://gallica.bnf.fr/

    N.B. : le bulletin de la société philomatique vosgienne existe, et oui ! lol!
    avatar
    Caillasse
    prend racine
    prend racine

    Nombre de messages : 486
    Age : 34
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 18/01/2008

    Re: Publi en ligne

    Message par Caillasse le Jeu 24 Jan - 9:48

    Ca a l'air sympathique, GoogleBooks (Google est ton ami lol!) mais encore limité ...
    A suivre

    Invité
    Invité

    Re: Publi en ligne

    Message par Invité le Dim 18 Jan - 10:01

    Ces deux sites offres la possibilité de faire des recherches par mots clés dans le contenu et de visualiser ou télécharger tout ou partie des ouvrages archivés. Allez-y, vous verrez.
    http://books.google.fr/
    http://gallica.bnf.fr/

    Il existe aussi un projet "Gallica 2", regroupant les périodiques et la presse mis en ligne par la BnF. Il s'agit pour le moment d'une version bêta mais c'est très complet! Donc, même recommandation que Florian : allez-y et testez! cheers

    http://gallica2.bnf.fr/

    Par ailleurs, on trouve sur le site des infos sur le projet "Europeana"
    Le 20 novembre 2008, à l’occasion de la mise en ligne d’Europeana, la Commission européenne a publié un communiqué de trois pages, dont voici les premières lignes :
    Europeana, la bibliothèque multimédia européenne en ligne, est accessible au public dès aujourd'hui. En se rendant sur www.europeana.eu, les internautes du monde entier ont maintenant accès à plus de deux millions de livres, de cartes géographiques, d’enregistrements, de photographies, de documents d'archives, de tableaux et de films en provenance des bibliothèques nationales et d'institutions culturelles des 27 États membres de l’UE. Europeana offre de nouveaux moyens d'explorer le patrimoine européen: toute personne s'intéressant à la littérature, à l’art, aux sciences, à la politique, à l’Histoire, à l’architecture, à la musique ou au cinéma pourra accéder gratuitement et rapidement aux plus grandes collections et aux plus grands chefs-d'oeuvre européens dans une bibliothèque virtuelle unique, en passant par un portail disponible dans toutes les langues de l’Union européenne. Ce n'est là toutefois qu'un début. En 2010, Europeana donnera accès à des millions d'oeuvres représentant la grande diversité culturelle de l’Europe et comprendra des rubriques interactives telles que des communautés thématiques.

    La liste des partenaires et des contributeurs est assez impressionnante et reflète bien l'ampleur du projet qui, lorsqu'il aura abouti, donnera virtuellement accès aux fonds de très nombreuses bibliothèques européennes...

    Affaire à suivre, là encore!

    Invité
    Invité

    Europeana et droits d'auteurs

    Message par Invité le Ven 4 Sep - 6:49

    Droits d'auteur et mise en ligne :

    Les droits d'auteurs, une épine dans le pied du projet de bibliothèque numérique européenne
    http://www.euractiv.fr/innovation-creativite-000151/article/droits-auteurs-epine-pied-projet-bibliotheque-numerique-europeenne-001954

    10 millions de documents numérisés en 2010. C’est l’objectif fixé par la Commission européenne pour sa bibliothèque en ligne Europeana dans une communication publiée vendredi 28 août. La commissaire à la société de l’information, Viviane Reding, appelle les Etats membres à faire un effort pour numériser leurs ouvrages.

    Seuls 5% des livres européens sont actuellement accessibles dans cette bibliothèque numérique européenne lancée en novembre dernier, selon les chiffres de la Commission européenne. Sans compter que sur les 4,6 millions d’oeuvres (livres, cartes, photographies, séquences de films et journaux) près de la moitié viennent de son homologue français Gallica. D’autres pays, tels que l’Italie, la Grèce, le Royaume-Uni ou l’Espagne, disposant pourtant de ressources importantes, sont à la traîne.

    Pour encourager le développement des bibliothèques numériques, la commissaire à l’information s’est dite favorable à la mise en place de partenariats publics-privés, et notamment à la coopération avec le moteur de recherche Google.

    Une prise de position pour le moins étonnante. Le projet de bibliothèque numérique de l'UE a en effet été porté par la France au niveau européen pour empêcher l’Américain d’avoir la mainmise sur la numérisation des œuvres. Deux ans et demi après le lancement de Gallica, le directeur général de la Bibliothèque nationale de France (BNF) Denis Bruckmann, dont l’institution est en charge du projet, a indiqué être en pourparlers avec Google. L’une des principales raisons avancée est le coût. «Pour numériser les fonds de la IIIe République, il nous faudrait entre 50 et 80 millions d'euros», a expliqué Denis Bruckmann au quotidien La Tribune le 18 août. Ces montants sont considérables comparés aux cinq millions d’euros annuels dont dispose la BNF pour mener à bien ce projet.

    Or Google, qui a déjà numérisé 10 millions de documents, propose de faire ce travail gratuitement. En contrepartie, les ouvrages seraient accessibles depuis la bibliothèque numérique que le moteur de recherche est en train de constituer.

    Ce partenariat permettrait au projet français et donc au projet européen de connaître une accélération significative.

    L'épineuse question des droits d'auteurs

    Mais la question du coût est loin d’être l’unique obstacle à la mise en place des projets de bibliothèques numériques. Ni la Commission européenne, ni la France, ni le leader des moteurs de recherche, n’ont réglé l’épineuse question des droits d’auteurs. Afin de trouver une solution, l’Exécutif européen a lancé une consultation sur le sujet, vendredi 28 août.

    La grande majorité des livres numériques disponibles sur Gallica et donc sur Europeana sont tombés dans le domaine public. En effet, les droits patrimoniaux détenus par les auteurs sur leur œuvre s’éteignant 70 ans après leur mort, les institutions responsables de la numérisation des ouvrages ont estimé pouvoir numériser toutes publications répondant à ce simple critère.

    Les descendants des auteurs peuvent cependant se prévaloir du respect du droit moral de l’œuvre, quant à lui imprescriptible. « Ce n’est pas parce qu’un auteur a autorisé la publication sur papier qu’il a autorisé la numérisation. C’est aux ayants droit de le dire. En cas de refus de leur part, la justice peut imposer le retrait de l’œuvre de la base de données », explique Antoine Chéron, avocat, spécialiste du droit de la propriété intellectuelle.

    Mais c’est surtout la question des œuvres toujours sous l’emprise des droits patrimoniaux qui pose problème. Europeana a révélé à quel point les cadres juridiques étaient, dans ce domaine, fragmentés en Europe.

    « En France, le Législateur veut que l’Internet soit régi par les mêmes règles que celles qui gouvernent le monde « réel », en application du principe de neutralité technologique. Or une numérisation n’est ni plus ni moins qu’un changement de support, c'est-à-dire une nouvelle forme d’exploitation de l’œuvre », explique Antoine Chéron. Pour éviter les poursuites, les maisons d’édition qui autoriseront la numérisation de leurs fonds devront donc faire signer à leurs auteurs ou à leurs ayants droit une autorisation de republication en ligne moyennant rémunération.

    Les éditeurs réticents

    Mais les éditeurs ne semblent pas décidés à participer à ces projets de bibliothèque en ligne. Seuls une dizaine en France ont d’ores et déjà conclu des partenariats avec Google. L’Harmattan en fait partie. « Dès qu’on a vu que Google offrait cette possibilité, nous avons conclu un accord pour que 10% de chaque ouvrage numérisé puissent être visualisé en ligne, via notre site ou via Google », explique Denis Prien, directeur général de l’Harmattan. L’éditeur y a tout de suite vu une possibilité d’accroître sa visibilité. « Nous avons ajouté une clause dans nos contrats avec nos auteurs », ajoute-t-il.

    Pour l’instant les gros éditeurs semblent muets sur le sujet. « Aujourd’hui la numérisation est un investissement à fonds perdus, mais nous avons pris le parti de dire qu’elle ne tuerait pas le livre », ajoute le directeur général de l’Harmattan. « L’ensemble des éditeurs fait un peu comme si cela n’existait pas. Je pense au contraire que c’est inéluctable. Et si nous ne sommes pas assez ouverts, il arrivera au livre ce qui s’est passé pour le monde du disque. »

    Plus qu’une opposition de principe à la numérisation, la politique du chacun pour soi pourrait expliquer les réticences des éditeurs à ces projets. L’Harmattan s’est lancé lui-même dans la numérisation de son propre fonds. « Nos accords avec Google sont légers et limités. C’est juste un support de communication comme un autre », estime Denis Prien qui compte bien à terme disposer de sa propre plate-forme d’ouvrages en ligne.

    « Les éditeurs paraissent davantage se placer en opposition que dans une approche d’ouverture vis-à-vis de ce projet, semble confirmer Antoine Chéron. Chacun veut sa plate-forme. »

    En novembre 2008, l’UE a lancé sa propre bibliothèque en ligne, « Europeana ».

    En mai 2009, les pays de l’UE ont demandé à la Commission européenne d’enquêter sur les conséquences économiques de Google Books, craignant qu’il ne nuise à l’industrie de l’édition européenne (EurActiv 27/05/09).

    Invité
    Invité

    Re: Publi en ligne

    Message par Invité le Mar 12 Jan - 8:05

    "La Criée", un blog recensant les périodiques en ligne : http://periodiques.wordpress.com/

    Ce blog s'intéresse à de nombreux domaines :
    * 000 Généralités (244)
    * 100 Philo Psycho (323)
    * 200 Religions (111)
    * 300 Sciences sociales (1634)
    * 400 Langues (216)
    * 500 Sciences (117)
    * 600 Techniques (163)
    * 700 Arts Loisirs Sports (583)
    * 800 Littérature (410)
    * 900 Géographie Histoire (390)
    * Pluridisciplinaire (524)

    Je ne sais pas si c'est exhaustif mais le nombre de périodiques en ligne est quand même impressionnant!!
    un point négatif : la présentation des périodiques au sein des catégories. Il n'y a pas de classement... Comme tous les blogs, les articles sont classés par date de mise en ligne.

    dopoggi
    pousse brouette
    pousse brouette

    Nombre de messages : 1
    Date d'inscription : 12/01/2010

    La Criée

    Message par dopoggi le Mar 12 Jan - 16:07

    Bonjour et merci de faire un lien vers La Criée. J'accepte d'autant plus facilement la critique sur le classement que je me la suis faite moi-même. J'ai le projet de me lancer dans une classification plus fine dans chaque catégorie, mais j'avoue que devant l'ampleur de la tâche, je recule un peu tous les jours. On peut néanmoins faire des recherches un peu plus précises, par mot-clé en utilisant le moteur de recherche. J'ai enregistré un certain nombre de mots-clé pour chaque titre de périodiques, qui sont sensés apparaître lorsque on passe la souris sur les images. Mais je me suis aperçu, sans en avoir l'explication, que cela ne marchait pas avec tous les postes, ni tous les navigateurs. C'est une raison supplémentaire s'il en fallait une, pour essayer de me mettre rapidement à ce travail de classement plus fin. En attendant, il faut se contenter du moteur qui donne quand même quelques résultats.
    Ex : "Archéologie" regroupe environ 80 titres : http://periodiques.wordpress.com/?s=Arch%C3%A9ologie
    On peut également avec le moteur, faire un tri par langue des périodiques Ex " Français " donne ce résultat : http://periodiques.wordpress.com/?s=Fran%C3%A7ais
    En espérant que ce blog vous sera de quelque utilité en attendant les améliorations nécessaires.
    Cordialement
    Dominique Poggi

    Invité
    Invité

    Re: Publi en ligne

    Message par Invité le Mar 12 Jan - 16:54

    Merci beaucoup d'avoir pris le temps de poster toutes ces précisions sur ce forum ! cheers
    Le travail que vous avez entrepris semble titanesque et la mise en place d'un classement plus fin risque effectivement de ne pas être une mince affaire... Bon courage et bonnes recherches de nouveaux périodiques !
    avatar
    Caillasse
    prend racine
    prend racine

    Nombre de messages : 486
    Age : 34
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 18/01/2008

    Re: Publi en ligne

    Message par Caillasse le Mar 12 Jan - 17:07

    Effectivement merci pour vos intervention et précisions Wink
    avatar
    MélanieL
    pousse brouette
    pousse brouette

    Nombre de messages : 76
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 25/06/2008

    Re: Publi en ligne

    Message par MélanieL le Ven 22 Jan - 15:29

    Sans savoir si ça a déjà été cité, j'utilise cette base de données américaine :

    Internet archive

    qui contient notamment des livres anciens, des sources diverses et variées
    avatar
    emilie
    O respectueux archéologue!
    O respectueux archéologue!

    Nombre de messages : 953
    Age : 33
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 21/11/2006

    Re: Publi en ligne

    Message par emilie le Lun 28 Juin - 15:24

    Je ne sais pas si c'est une fonction du sudoc qui existe depuis longtemps mais en tous cas c'est très pratique.
    Vous cherchez un article dans une revue que vous ne trouverez pas facilement (Annales histoire et sciences sociales, American journal of Archaeology...) regardez sur le sudoc en tapant le nom de la revue, si elle existe en version électronique il vous le dit et par l'onglet "où trouver cet ouvrage?" vous avez la liste des universités qui possèdent l'abonnement électronique pour cette revue. Pour Tours ça marche très bien, il suffit juste d'avoir son mot de passe à portée de main.
    Résultat, je suis tranquillement chez moi à lire mon article alors qu'en temps normal (ou à la préhistoire !) il m'aurait fallu aller à la BU ou ailleurs et peut-être que l'article ne répondait pas du tout à ce que je cherchais !
    Moralité c'est beau la technologie et les étudiants vont avoir de plus en plus de mal à dire "j'ai pas touvé Crying or Very sad " !

    Contenu sponsorisé

    Re: Publi en ligne

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 18:14