ARCHEOFOUILLE

Forum d'échange autour de l'archéologie


    Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Partagez
    avatar
    Caillasse
    prend racine
    prend racine

    Nombre de messages : 486
    Age : 35
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 18/01/2008

    Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Caillasse le Lun 26 Jan - 8:48

    Recyclé or not recyclé, that is the question !
    insolite_169

    Plongé dans mes pensées, brosse à dent dans la bouche ce matin, une question vint tarauder mon esprit embrumé, qui s'éveillait sur la musique de Ricoré
    (pour vous mettre dans l'ambiance : http://www.youtube.com/watch?v=DR_T3AXeYqs Very Happy)
    et pourquoi, quand j'aurais l'éventuel bonheur de l'avoir terminé, n'imprimerai-je pas ma thèse sur du papier recyclé ?

    Car, un petit calcul rapide: si on considère, pour arrondir, 10 exemplaires à imprimer au total (5 jurés + 2-3 exemplaires pour la fac + 1-2 exemplaire pour soi), 500 pages de moyenne = 5000 pages par tête de bétail.
    Vous me direz que c'est une paille dans le flot du papier administratif imprimé. Certes, mais un pont-levis ne fonctionne pas sans un seul des maillons de ses chaînes ...

    Bref, deuxième question, le papier recyclé est-il véritablement avantageux d'un point de vue écologique ?
    Because of utilisation éventuelle des encres, du chlore, coût des transports, etc.

    Après un petit furetage sur l'ami google, je vous mets le lien de deux pages pertinentes que j'ai trouvé, pour ceux qui seraient intéressés:

    http://developpementdurable.editions-bordas.fr/index.php/2007/03/19/13-chartier-francois-pour-le-papier-recycle-bbf-2006-n-04-p-29-33
    http://www.premiumwanadoo.com/papirralp/10questions.htm (brochure de 1992 un peu vieillotte mais intéressante)

    Bonne lecture et bonne journée à tous Wink

    Invité
    Invité

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Invité le Lun 26 Jan - 10:27

    Le recylclage... la question existencielle qui est dans toutes les bouches...
    Il y a une autre question que je me pose: qu'en est-il d'un point de vu économique? est-il plus avantageux d'imprimer sur du papier recyclé?

    Archaon, qui recycle lui aussi: d'un côté ce que je garde, de l'autre ce que je jette
    avatar
    Caillasse
    prend racine
    prend racine

    Nombre de messages : 486
    Age : 35
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 18/01/2008

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Caillasse le Lun 26 Jan - 13:23

    qu'entends-tu par "plus avantageux" exactement ?
    avatar
    Castel
    ami(e) des truelles
    ami(e) des truelles

    Nombre de messages : 882
    Age : 34
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 13/05/2007

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Castel le Lun 26 Jan - 14:21

    Le recylclage... la question existencielle qui est dans toutes les bouches...

    c'est un mal? j'espere bien que ton ton n'etait pas ironique Wink

    Invité
    Invité

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Invité le Lun 26 Jan - 14:29

    Par plus avantageux, j'entends moins coûteux. c'est la question que je me pose: est-ce que cela revient moins cher d'imprimer sur papier recyclé, surtout des grandes quantités comme c'est le cas avec une thèse?

    Castel, pour une fois que je dis un truc sérieux...
    avatar
    Caillasse
    prend racine
    prend racine

    Nombre de messages : 486
    Age : 35
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 18/01/2008

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Caillasse le Lun 26 Jan - 15:01

    Archaon a écrit:Par plus avantageux, j'entends moins coûteux. c'est la question que je me pose: est-ce que cela revient moins cher d'imprimer sur papier recyclé, surtout des grandes quantités comme c'est le cas avec une thèse
    T'as pas lu les liens alors Very Happy;) Pris la main dans le sac Very Happy
    Plus sérieusement, c'est apparemment moins cher à la production
    Dans le premier lien :

    "Et le prix ? Dans un secteur où les marges sont très faibles, tout surcoût peut poser de gros problèmes. L’argument du prix du papier recyclé peut donc être déterminant. Actuellement, il suffit de vouloir acheter une ramette de papier recyclé pour se rendre compte qu’il est plus cher. Mais, curieusement, à la sortie de l’usine, il est moins cher, puisque le papier recyclé est moins cher à produire. En fonction des circuits de distribution, des fournisseurs, des marges ou commissions et surtout des volumes commandés, les différences de prix à qualités égales peuvent être considérables.
    Ce qui signifie que, pour un groupe commandant des volumes très importants directement aux producteurs, l’argument du surcoût n’est en aucun cas valable. Pour les petites maisons d’édition, la situation est totalement différente. La plupart du temps, elles n’achètent pas elles-mêmes le papier, mais passent par leur imprimeur. Celui-ci, souvent réticent au papier recyclé, craignant – sans raison – pour ses machines, ne disposant pas de stock, va donc facturer l’achat de quelques centaines de kilos de papier avec une différence de prix rédhibitoire pour l’éditeur…"

    Donc le prix final est notamment lié comme d'habitude à la quantité que tu commandes. Ça c'est le coût direct. Tu peux rajouter le fait que comme la production de papier recyclé produit nettement moins de déchet, le traitement de ces déchets coûte aussi moins cher, etc.
    avatar
    florian
    gratouilleur
    gratouilleur

    Nombre de messages : 167
    Age : 36
    Localisation : Derrière un tas de scories
    Date d'inscription : 13/11/2006

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par florian le Lun 26 Jan - 15:08

    En effet, je plussoie, le prix lors de l'impression d'une thèse est une question importante. Mais aussi la réalisation de la dite impression : avez-vous déjà vu un photocopieur qui propose une impression sur papier recyclé ? Rolling Eyes Moi, non.

    En outre, il faut que le manuscrit de thèse réponde à une certaine "norme" tacite de présentation (j'ai eu, pour ma part, des remarques sur le fait que c'était imprimé en recto-verso, alors que pour moi c'était plutôt positif...). Alors il faut faire attention, il traîne encore parmi les jurys de thèse des gens qui ont tapé la leur à la machine à écrire, y faudrait pas les brusquer... lol!

    Enfin, je sais que ce n'est pas le cas dans toutes les universités, mais l'université de Tours essaie d'imposer un modèle de présentation très consommateur de papier (interligne double, caractère 12, recto-verso...). Ce modèle est décrit dans la charte des thèses que signe tout doctorant et doit donc en théorie être respecté par celui-ci... Il est donc utilie de retourner à ce document pour savoir...

    Du reste, moi je suis pour l'impression en recto-verso sur du papier recyclé... reste à changer les mentalités des photocopieurs et de nos doctes aînés.

    Invité
    Invité

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Invité le Lun 26 Jan - 15:58

    imposer un modèle de présentation très consommateur de papier (interligne double, caractère 12, recto-verso...)

    Pour mieux se rendre compte, voici le lien vers la feuille de style en question :
    http://www.univ-tours.fr/41848556/0/fiche___pagelibre/&RH=1179489027487
    (voir l' encadré à droite de la page web)

    Pour avoir suivi la formation concernant la feuille de style (qui était obligatoire pour les doctorants en 3e année), je peux vous assurer que l’obligation d’utiliser ce modèle soulève de nombreux problèmes et la plupart des doctorants se montre frileux vis-à-vis de cette nouveauté. Nous avons pu poser beaucoup de questions mais, malgré certains points vraiment sujet à caution (et notamment la question de la consommation de papier), l’administration se montre totalement inflexible sur la feuille de style scratch .
    Elle se justifie notamment en prétextant que ce modèle n’est finalement obligatoire que pour la mise en ligne de la thèse et non pour l’impression… Au final, cela revient à avoir une mise en page pour la publication en ligne et une mise en page pour les exemplaires imprimés [chat] S5 !!!!
    Cela montre au moins une chose : les personnes qui ont pondu cette feuille de style n’ont jamais mis en page de texte + images + graphiques + photos + etc. supérieur à 200 pages, sur Word ou Open Office (les formats proposés par la feuille de style).
    Il y aurait beaucoup de choses à dire là-dessus mais on s’écarte peut-être un peu trop du sujet « recyclage »…
    avatar
    Castel
    ami(e) des truelles
    ami(e) des truelles

    Nombre de messages : 882
    Age : 34
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 13/05/2007

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Castel le Lun 26 Jan - 16:29

    Il y aurait beaucoup de choses à dire là-dessus mais on s’écarte peut-être un peu trop du sujet « recyclage »…

    Oui mais c'est interressant tout ca! Donc n'hesitez pas à donner vos avis, quitte à ce qu'on crée un nouveau topic Wink
    Ca m'a toujours paru insensé cette consommation de papier pour l'impression de la thèse, que je trouve "déplacée". Qu'il y ait des normes, c'est logique, c'est pratique, etc etc , ok. Mais faut voir les normes! Comment ces normes ont-elles pu etre imposées? D'après ce que j'ai compris d'ailleurs (si j'ai bien compris), ce sont des normes assez "nouvelles". Ca me paraît pourtant bien archaïque. Mais je ne suis pas dans les secrets des décideurs. Je n'ai pas tous les arguments pour me faire un avis. Mais vue d'ici, comprends pas... sad-smiley-067
    avatar
    emilie
    O respectueux archéologue!
    O respectueux archéologue!

    Nombre de messages : 953
    Age : 33
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 21/11/2006

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par emilie le Lun 26 Jan - 16:52

    Tout ce qu'on peut constater c'est que ces normes vont à l'inverse de cette magnifique (mascarade ?) chose que l'on appelle le Grenelle de l'environnement. Evidemment moins de feuilles et en papier recyclé ce serait vraiment la chose à rendre obligatoire plutôt qu'une feuille de style qui pose beaucoup de contraintes à des doctorants somme toute assez stressés dans ces moments de bouclage !
    Je fais la formation feuille de style cette année je ne manquerai pas de poser cette question légitime (quitte à me faire prendre pour une idiote comme à la journée de rentrée !) tongue
    avatar
    Castel
    ami(e) des truelles
    ami(e) des truelles

    Nombre de messages : 882
    Age : 34
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 13/05/2007

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Castel le Lun 26 Jan - 17:33

    En plus, d'apres les lien cités ci dessus, le papier recyclé coute moins cher, fait moins mal aux yeux, est moins transparent à densité égale... Mais il est moins blanc! Ouh le mechant!!
    avatar
    florian
    gratouilleur
    gratouilleur

    Nombre de messages : 167
    Age : 36
    Localisation : Derrière un tas de scories
    Date d'inscription : 13/11/2006

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par florian le Lun 26 Jan - 19:00

    Pour revenir sur le modèle de l'université de Tours, la question est assez compliquée (il faut au moins à voir un thèse pour comprendre Razz ). Tout d'abord ce n'est pas un cas isolé dû à quelques illuminés locaux. C'est l'adaptation des règles à des textes légaux. En fait, cela part d'une idée plutôt bonne : toutes les thèses devant être mise en ligne à partir de 2008 (conformémant à l'arrêté du 7 août 2006 sur la diffusion des thèses - lien en bas de ce post - faisant suite à l'arrêté sur la formation doctorale de la même date - itou -), il serait bon qu'elles soient toutes présentées de la même façon et fournies dans le même format informatique. Toutefois, le législateur ne définit pas cette présentation mais en laisse la charge à chaque université qui doit fixer les dispositions du dépôts électroniques des thèses soutenues dans leurs écoles doctorales (article 8 du titre III du premier arrêté sus-cité). C'est pourquoi chaque université n'ont pas les mêmes règles... et donc pas les mêmes modèles.

    Le problème est que ces modèles, adaptés en théorie à la diffusion en ligne ne l'ai pas pour l'édition papier (vous aurez compris que, dans le cas de Tours, c'est clairement pas le cas bounce ). Or celle-ci est également une obligation légale (titre II du même arrêté). Alors, comment faire ? Le doctorant serait-il obligé de produire de deux documents différents - un pour l'édition éléctronique et l'autre pour l'édition papier - afin d'éviter d'avoir à abattre la moitié de la forêt d'amazonie pour imprimer sa thèse ? Rolling Eyes Et bien, il n'y a pas de réponse... En fait, le respect du modèle de l'université de soutenance n'est pas restrictive et ne peut empêcher le soutenance de la thèse (j'en suis la preuve Very Happy ). En revanche, je ne peux vous préciser les conséquences sur la diffusions par les réseaux de documentation universitaires (SUDOS - ABES). Au reste, si vous voulez mettre votre thèse en ligne sans passer par ces portails (et donc régler le problème du modèle) vous pouver le faire via le service "thèses en ligne" (TEL) géré par le CCSD (CNRS) (lien en bas du post).

    Quoiqu'il en soit, pour revenir au sujet de ce topic, il n'est mentionné nullepart dans la loi la nature du papier, ou le mode d'impression du dépôt papier et, en tout état de cause, la fac ne peut s'opposer à ce qu'on imprime sur du papier recyclé en recto-verso...

    Arrêté sur la diffusion des thèses
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000267752&fastPos=1&fastReqId=367893206&categorieLien=id&oldAction=rechTexte

    Arrêté sur la recherche doctorale
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000635069&fastPos=1&fastReqId=1524833908&categorieLien=id&oldAction=rechTexte

    Thèse en lignes :
    http://tel.archives-ouvertes.fr/

    Voilà, c'était suffisamment clair ?

    Invité
    Invité

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Invité le Lun 26 Jan - 19:10

    Super clair et très bien résumé... bounce
    Mais où est passé le Florian qui s'énerve après les "petits" détails agaçants de cette procédure de mise en ligne par l'université Wink ?
    avatar
    Castel
    ami(e) des truelles
    ami(e) des truelles

    Nombre de messages : 882
    Age : 34
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 13/05/2007

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Castel le Lun 26 Jan - 21:26

    Tout d'abord ce n'est pas un cas isolé dû à quelques illuminés locaux

    Je precise juste (si besoin était) que je ne supposais pas que les illuminés n'etaient qu'à Tours...

    Invité
    Invité

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Invité le Mar 27 Jan - 8:40

    je ne supposais pas que les illuminés n'etaient qu'à Tours...

    Ah bon??? lol!
    avatar
    emilie
    O respectueux archéologue!
    O respectueux archéologue!

    Nombre de messages : 953
    Age : 33
    Localisation : Tours
    Date d'inscription : 21/11/2006

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par emilie le Mar 27 Jan - 8:59

    Peut-être que comme le liquide vaisselle on pourrait lancer un label Thèse Ecologique ! tongue
    avatar
    Marilyne
    gratouilleur
    gratouilleur

    Nombre de messages : 192
    Age : 38
    Localisation : Berry forever
    Date d'inscription : 16/11/2006

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Marilyne le Mar 27 Jan - 13:31

    florian a écrit:En effet, je plussoie, le prix lors de l'impression d'une thèse est une question importante. Mais aussi la réalisation de la dite impression : avez-vous déjà vu un photocopieur qui propose une impression sur papier recyclé ? Rolling Eyes Moi, non.

    En outre, il faut que le manuscrit de thèse réponde à une certaine "norme" tacite de présentation (j'ai eu, pour ma part, des remarques sur le fait que c'était imprimé en recto-verso, alors que pour moi c'était plutôt positif...). Alors il faut faire attention, il traîne encore parmi les jurys de thèse des gens qui ont tapé la leur à la machine à écrire, y faudrait pas les brusquer... lol!

    Enfin, je sais que ce n'est pas le cas dans toutes les universités, mais l'université de Tours essaie d'imposer un modèle de présentation très consommateur de papier (interligne double, caractère 12, recto-verso...). Ce modèle est décrit dans la charte des thèses que signe tout doctorant et doit donc en théorie être respecté par celui-ci... Il est donc utilie de retourner à ce document pour savoir...

    Du reste, moi je suis pour l'impression en recto-verso sur du papier recyclé... reste à changer les mentalités des photocopieurs et de nos doctes aînés.

    Quoi !!! Tu as eu le droit de reproduire recto/verso !! Moi a pas eu le droit et ma fibre écologique en a pris un sacré coup !
    Un autre vendeur pas mal pour tout ce qui est éco(logique) et notamment avec des encres végétales : Ecoburo à chercher non pas sur Google mais sur Hooseek par exemple qui est un moteur de recherche solidaire (finance des assocs). Bien sûr, les imprimeurs n'ont peut-être pas tous ces produits mais c'est aussi en leur en parlant de plus en plus qu'ils vont s'y mettre.
    Enfin dernier point : mes exemplaires ont été financés par mon labo (le LAT !), à voir par là pour l'éco(nomique).

    Contenu sponsorisé

    Re: Recyclé or not recyclé, that is the question !

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 14:52